Leçon 7

Maintenant que tu arrives à jouer tes premiers morceaux je te propose d’essayer de comprendre un peu mieux comment ils sont construits. En effet, pour qu’une musique « sonne bien » il faut respecter quelques règles. Une fois qu’on commence à comprendre ces règles assez complexes, on découvre une nouvelle façon de jouer du piano. Le déchiffrage d’une partition sera beaucoup plus efficace et tu pourra commencer à composer tes propres morceaux.

Gammes majeures/mineures

« Gamme de Do Majeur, gamme de Sol mineur etc… », tu as peut être déjà entendu ces noms au cours de ton apprentissage. Cela correspond en fait à la tonalité dans laquelle est joué le morceau. Ce sont ces tonalités qui vont définir les altérations que l’on met à la clé au début d’une partition (voir leçon 6). Il existe 2 « modes » pour les gammes :

  • Le mode majeur caractérisé par une sonorité joyeuse.
  • Le mode mineur qui sonne naturellement beaucoup plus triste.

Mode Majeur

Une gamme dites majeure, est une gamme dont les intervalles entre les notes sont les suivants : ton, ton, demi-ton, ton, ton, ton, demi-ton. L’exemple le plus facile de mode est la gamme de Do Majeur car il n’y a aucune altération, on va du Do au Do en passant par toutes les touches blanches :

Gamme de Do Majeur

Pour la gamme de Sol Majeur on va du Sol au Sol en respectant l’intervalle entre les notes correspondant au mode majeur, ce qui nous donne :

Gamme de Sol Majeur

Les intervalles entre les notes sont marqués en rouge. On remarque pour la gamme de Sol Majeur que le Fa devient dièse pour respecter l’ordre des intervalles du mode majeur.

Mode mineur

Les gammes mineures sont un peu plus complexe que les gammes majeures. Il en existe 3 formes :

  • Naturelle
  • Harmonique
  • Mélodique

Mineur naturel

Une gamme en mineur naturel possède les intervalles suivants : ton, demi-ton, ton, ton, demi-ton, ton, ton. Elle respecte totalement l’armure de la gamme, c’est à dire qu’aucune altérations ne sera rajoutées en plus de celles présentes à la clé, contrairement aux 2 prochains modes. En mineur, l’exemple le plus simple est la gamme de La car elle ne possède aucune altération à la clé. En mode mineur naturel, on va du La au La en passant par toutes les touches blanches.

Gamme de La mineur naturelle

Mineur harmonique

Le mode mineur harmonique est le mode mineur classique, le plus couramment utilisé. Une gamme dans ce mode est équivalent à une gamme dans le mode naturelle, la seule différence est que son VIIème degré (la dernière note de la gamme) est altéré. Ainsi, les intervalles seront les suivants : ton, demi-ton, ton, ton, demi-ton, 2nde augmentée (=1.5 ton), demi-ton. Pour la gamme de La mineur cela correspond à une altération sur le Sol qui devient dièse :

Gamme de La mineur harmonique

Mineur Mélodique

Une gamme en mode mineur mélodique ne se jouera pas de la même manière selon si l’on monte ou si l’on descend. En montant les intervalles sont : ton, demi-ton, ton, ton, ton, ton, demi-ton. En descendant on a : ton, ton, demi-ton, ton, ton, demi-ton, ton (ce qui correspond à la gamme mineur naturelle en descendant). Pour la gamme de La mineur voici ce que l’on obtient :

Gamme de La mineur mélodique

 

Récapitulatif :

Il existe deux modes pour les gammes, majeur ou mineur. Une gamme majeure sera beaucoup plus joyeuse dans la sonorité qu’une gamme mineure beaucoup plus triste. De plus, en mineur il y a 3 formes différentes mais celle que l’on utilise généralement est la gamme mineure harmonique.

Gammes Intervalles (ton)
Majeure 1 1 1/2 1 1 1 1/2
Mineure naturelle 1 1/2 1 1 1/2 1 1
Mineure harmonique 1 1/2 1 1 1/2 1.5 1/2
Mineure mélodique ascendant 1 1/2 1 1 1 1 1/2
Mineure mélodique descendant 1 1 1/2 1 1 1/2 1

Si tu as compris ce cours tu peux passer à la leçon suivante. Si tu n’as pas compris quelque chose, que tu as des questions/suggestions n’hésite pas à laisser un commentaire en bas de la page ou bien à m’écrire directement.

Leçon précédenteSommaire Leçon suivante

Laisser un commentaire