Trouver la tonalité d'un morceau

Comment déterminer la tonalité d'un morceau ?

Publié il y a 1 année

Connaître la tonalité d'un morceau de musique est important pour connaître les notes à jouer. Cela peut permettre de travailler les gammes et les accords associés à cette tonalité afin d'apprendre à jouer le morceau plus rapidement. Cela peut aussi être utile si l'on souhaite transposer un morceau dans une nouvelle tonalité. Dans cet article nous nous intéresserons simplement à la méthode pour trouver les tonalités Majeures ou mineures d'un morceau. Si vous souhaitez savoir à quoi correspondent les modes Majeurs et mineurs, je vous invite à découvrir les cours sur le sujet. 

Pour déterminer la tonalité d’un morceau, on commence par regarder l’armure de la partition. En fonction des dièses ou des bémols présents à la clé, on peut déterminer la tonalité Majeure. A partir de cette tonalité Majeure, on pourra trouver la tonalité mineure relative puis déterminer le mode du morceau.

1 - Tonalité Majeure

Tout d'abord, nous allons voir comment trouver la tonalité du mode Majeur d'un morceau en fonction de son armure. Il y a trois possibilités. Soit il n'y a aucune altération à la clé, soit il y a des bémols ou bien il y a des dièses.

1.1 - Pas d'altération

Dans le cas où il n'y a aucune altération à la clé, alors le mode Majeur correspondant à cette armure est celui de Do Majeur. C'est la tonalité la plus simple, qui est très utilisée lorsqu'on débute au piano puisqu'on utilise uniquement les touches blanches du clavier. 

1.2 - Dièses à la clé

Il peut y avoir jusqu’à 7 dièses à la clé. Ceux-ci sont toujours écris dans le même ordre et il peut être intéressant de le connaître. L’ordre des dièses est : Fa, Do, Sol, , La, Mi, Si.

Dans ce cas, l'astuce pour trouver la tonalité Majeure consiste à augmenter d'un demi-ton le dernier dièse à la clé. Par exemple, s'il s'agit d'un Fa dièse, alors la tonalité sera Sol Majeur. Si le dernier dièse est le La, alors la tonalité sera Si Majeur. 

1.3 - Bémols à la clé

Comme pour les dièses que l'on vient de voir précédemment, il peut y avoir jusqu'à 7 bémols à la clé. Leur ordre est l'inverse de celui des dièses, donc : Si, Mi, La, , Sol, Do et Fa

Cette fois-ci, pour trouver la tonalité Majeure, il faut lire l'avant dernier bémol à la clé. Il s'agira directement du Mode Majeur. Ainsi, s'il y a 3 bémols à la clé (Si, Mi et La), alors la tonalité sera La bémol Majeur. Il faut bien penser à garder l'altération dans le nom de la tonalité.

S'il n'y a qu'un seul bémol à la clé (un Si), il n'y a pas d'avant dernier bémol. Dans ce cas il faut prendre la dernière note de l'ordre des bémols, donc le Fa, mais celui ne sera pas bémol. Donc s'il n'y a qu'un Si bémol à la clé, il s'agit d'une tonalité de Fa Majeur

2 - Tonalité mineure relative

Pour chaque tonalité Majeure correspondant à une armure, il y a une tonalité mineure, dites relative, qui lui est associée. Ainsi, après avoir trouvé la tonalité Majeure en fonction de l'armure, on peut déterminer sa tonalité mineure relative. Pour cela, il suffit de diminuer de 3 demi-tons la tonalité Majeure.

Par exemple, dans le cas où il n'y a pas d'altération à la clé, alors la tonalité Majeure et celle de Do Majeur. La tonalité mineure relative est donc celle de La mineur (3 demi-tons en dessous). La tonalité mineure relative à la tonalité de Mi bémol Majeur, lorsqu'il y a 3 bémols à la clé, est Do mineur.

On peut résumer l'ensemble des tonalités des modes Majeur et mineur à l'aide du cercle des quintes :

3 - Majeur ou mineur ?

Une fois que l'on connaît les 2 tonalités relatives d'un morceau, il faut déterminer si celui-ci est Majeur ou mineur. Tout d'abord, il faut voir si l'armure ne change pas au cours du morceau. Dans ce cas, il y aura plusieurs tonalités que l'on pourra déterminer.

Pour commencer, on peut regarder le premier et le dernier accord du morceau. Si ce sont les mêmes, il y a de fortes chances pour qu'ils nous indiquent directement la tonalité. S'ils sont différents, il faut voir par rapport aux premiers accords de la progression des suites d'accord.

Ensuite, il faut écouter le morceau. En général, un tonalité Majeure sera beaucoup plus joyeuse et motivante qu'une tonalité mineure plus triste ou nostalgique.

Enfin, il faut voir s'il y a des altérations accidentelles dans le morceau. Celles-ci peuvent correspondre à la septième augmentée caractéristique d'une tonalité mineure harmonique. 

En combinant ces différents indices vous pourrez confirmer la tonalité générale de votre morceau.

Newsletter

Abonne-toi à la newsletter pour recevoir l'actualité et les nouveautés du site

A propos

A propos

Contact

Mentions légales

Rejoins la communauté